Le bleu du lac
EAN13
9782848053028
ISBN
978-2-84805-302-8
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
168
Dimensions
19 x 14 x 0 cm
Poids
143 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le bleu du lac

Sabine Wespieser Éditeur

Littérature

Offres

JEAN MATTERN est né en 1965 dans une famille originaire d’Europe centrale. Il vit à Paris et travaille dans l’édition. Chez Sabine Wespieser éditeur, il a déjà publié trois romans : Les Bains de Kiraly (2008), De lait et de miel (2010) et Simon Weber (2012). Aux éditions Gallimard, il a publié un roman, Septembre (2015), ainsi qu’un essai, De la perte et d’autres bonheurs (2016), dans la collection « Connaissance de l’Inconscient ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

14 juin 2018

Jean Mattern nous livre un texte d’une grande sensibilité qui se lit d’une traite. D’un jet, sans chapître, avec des phrases longues, c’est étonnamment rythmé, et si fluide que la lecture est très douce. Il s’agit en fait d’un monologue, ...

Lire la suite

3 juin 2018

L'adieu musical

L’auteur des « Bains de Kiraly » nous offre un roman sensible et délicat en forme de monologue intérieur, dans lequel une pianiste s’apprête à jouer aux funérailles de son amant. **Marche funèbre** Suite à un récital au Wigmore Hall ...

Lire la suite

14 mai 2018

Délicat et passionné ...

TRÈS jolie plume et sensibilité délicate presque élégante, incroyablement passionnée, d'une musicienne pudique et discrète à l'intention de son amant qui vient de décéder... évocations des souvenirs ardents et enflammés au fil des stations de métro avant la représentation de ...

Lire la suite

Jeudi 7 novembre 2019 à 19h
Le , Librairie Calligrammes

David déserte Londres quand la femme dont il s’apprêtait à adopter le petit garçon le quitte. À Paris, il s’installe dans un appartement avec une grande baie vitrée sur la Seine. Lorsqu’un homme l’aborde sur un banc de l’île aux Cygnes, en contrebas de chez lui, il accepte sans arrière-pensée de lui montrer sa vue exceptionnelle.
Vingt-cinq ans plus tard, David et Émile habitent ensemble le lieu de leur rencontre. Émile, jeune interne à l’époque, est à présent un neurochirurgien réputé. David, tout à ses biographies de musiciens oubliés et à sa vie harmonieuse avec Émile, est parfaitement heureux. Mais la courte période où il a failli devenir père se rappelle à lui comme un rêve obsédant… et le vertige le saisit. Émile le sait, dont les certitudes et la froideur clinique vacillent le jour où, sur son carnet de rendez-vous, il voit inscrit le nom du fils perdu de son compagnon.
Subtil interprète de la complexité des émotions, Jean Mattern interroge ici, avec beaucoup de délicatesse, ces vies que nous aurions pu vivre si le destin en avait décidé autrement.