Dernier commentaire

par (Libraire)
1 août 2020

Du baume au coeur.

Trois heures du matin, le temps des retrouvailles pour Antonio et son père, deux égarés en lutte contre le sommeil dans le Marseille des années 80...
De bistrots en calanques, une complicité renaît entre le père absent et l'enfant chagrin devenu grand.
Un petit texte délicieux et innocent à gober d'une traite. Du baume au cœur !