Aurore C.

  • 1
  • 2
par (Libraire)
13 octobre 2021

Nos âmes la nuit

« Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi (…) Je ne parle pas de sexe.(…). Je parle de passer le cap des nuits. » : telle est l’étrange proposition que fait un jour Addie, veuve septuagénaire à son voisin Louis, tout aussi veuf et septuagénaire. Qui accepte. Passe chez le coiffeur. Et sonne le lendemain soir à sa porte avec, dans son sac plastique, son pyjama.
En arrière-plan une petite ville d’Amérique où tout le monde se connaît plus ou moins. Aimerait savoir. Un fils qui s’offusque, hésite à confier le petit-fils.
Une histoire d’amitié, d’amour, de rire retrouvé mais aussi de pudeur, du chaos né de la rencontre de deux vies au passé déjà long, de liberté à assumer alors qu’il faudrait, aux yeux de l’extérieur, rester immuable.
Une aventure pétillante et amère aussi, racontée dans une langue très simple, faite de césures, de phrases courtes. Douce et précise comme les gestes et pensées de ces beaux Romeo et Juliette du Colorado…

par (Libraire)
13 octobre 2021

Des souris et des hommes

Un bonheur n’arrivant jamais seul, c’est le texte vibrant d’amitié, de désir, de rêves illusoires du grand John Steinbeck que Rébecca Dautremer a choisi de mettre en image. De raconter avec ses mots à elle, toute une palette de crayonnés, aquarelles, gouaches, l’histoire de Georges et Lennie.
Découpé en simples dialogues, développé en gros plans semblables à des photos, rêvé en dessins d’enfants, doublé en BD, façon comics, ponctué d’imitation de vieilles publicités, le récit répond aux mots de l’auteur américain, le devance, s’y reflète, l’entrelace comme une seconde peau, à la fois si proche et si vivante par elle-même.
Un roman graphique au vrai sens du terme, pétri d’émotion et rythmé…
de quelques lapins.

par (Libraire)
13 octobre 2021

Mississippi solo

Roman ? Récit ? Les deux mon capitaine ! L’aventure, le voyage au sens géographique et spirituel de l’auteur qui, à 30 ans, décide de descendre en canoë les 3800 kilomètres qui séparent la source du delta du mythique Old Man River - comprenez le fameux Mississippi. Une tente, un ciré, des victuailles et c’est parti ! Avec lui, tantôt glissant doucement tantôt pagayant furieusement alors que les tourbillons font rage, un jour livré à la caresse du soleil un jour gorgé d’eau sous la pluie battante l’on traverse l’Amérique du nord au sud, au fil des peurs, de la solitude tantôt décourageante tantôt galvanisante, des saluts depuis la rive, du réconfort d’un poisson-chat grillé, de la conversation des éclusiers, des défis relevés qui poussent à continuer.
Puisant sa force de la nature et surtout du Fleuve avec qui, bientôt, l’on ne fait qu’un.
Un voyage vivifiant, à faire et refaire sans modération.

par (Libraire)
13 octobre 2021

Washington Black

Washington Black, 12 ans, esclave dans une plantation de sucre à La Barbade doit fuir. Il le fera en ballon dirigeable, en compagnie du frère de son maître, scientifique et plutôt abolitionniste, qui l’a pris pour assistant, impressionné par ses capacités en mathématiques comme en dessin. S’ensuit un périple vers l’Amérique, le Pôle Nord, le Canada, l’Angleterre. Au fil des rencontres et des expériences, le jeune homme prendra conscience de sa valeur artistique et intellectuelle comme de son droit absolu à la liberté.
Avec lui, on voyage, on tremble, on fulmine, on pleure,. Et l'on décide, en voyant la silhouette irréelle d’une méduse en bord de plage au petit matin, de prendre notre destin en main.
Une ode à la liberté, au voyage, à la (re)conquête de l’estime de soi par la l'intelligence et la création artistique

18,00
par (Libraire)
13 octobre 2021

L'été de la sorcière

Cet été, c’est celui que Mai, 12 ans, mal à l’aise à l’école, mal à l’aise avec les autres, passe chez sa grand-mère. Veuve, anglaise, celle-ci vit dans sa maison à la campagne et confie bien vite un secret à sa petite-fille : les femmes de la famille sont des sorcières. Mais pour exercer pleinement ses pouvoirs, la petite fille va devoir apprendre à maîtriser ses émotions. Ce qu’elle s’applique à apprendre entre petits-déjeuners (très) matinaux, parties de confitures ou entretien du potager.

Un roman limpide, une tranche de vie faite de ces « petits riens » qui tendent à l’universel et qui vont permettre à une petite fille de s’accepter.

  • 1
  • 2