Nathalie P.

22,00
Conseillé par (Libraire)
27 janvier 2024

Fantaisie et légèreté au rendez-vous!

Vous allez adorer vous plonger dans l'univers du Grand magasin des rêves ! Un lieu unique et incroyable qui permet aux acheteurs endormis d'acquérir le rêve de leur choix. Rêves d'escapades ou de petits bonheurs, d'amours en devenir ou bien songes prémonitoires ; le grand magasin des rêves a tout ce qu'il faut en stock pour contenter les rêveurs endormis.

Penny n'en revient toujours pas d'avoir réussi l'entretien d'embauche. Quelle joie et quelle chance de travailler au sein de ce paradis avec une équipe de choc et un directeur quelque peu singulier... Pour son premier jour de travail, il lui tarde de découvrir l'envers du décor.

Un récit d'une grande originalité qui nous vient de Corée et qui n'est pas sans rappeler l'univers plein de fantaisie de "Charlie et la Chocolaterie". Assurément un futur succès en librairie !

Conseillé par (Libraire)
28 novembre 2023

Un bijou de lecture

Katja, presque la cinquantaine, décide de changer de voie. Une formation de quelques semaines et voilà celle qui n'était alors qu'écrivain en demi-teinte, devenue pédicure professionnelle. Nouvellement employée dans un centre esthétique d'un petit quartier de Berlin, elle accueille chacun de ses clients, habitués ou non avec la même gentillesse et écoute. Elle soigne les pieds tout en soignant les plaies de la vie. Chaque chapitre est l'occasion de donner la voix à l'un de ses patients. C'est tout un quartier, une époque qui s'anime, se raconte et défile sous nos yeux.
Un texte plein de pudeur, tendre et réaliste à la fois.

21,50
Conseillé par (Libraire)
24 octobre 2023

Un roman sur l'apprivoisement

Alba vit en Islande, elle est linguiste et professeure. Elle se déplace en avion pour de nombreux colloques avec des linguistes du monde entier et réalise que son bilan carbone n’est pas fameux. Elle s’amuse à calculer le nombre d'arbres qu’il lui faudrait planter pour compenser ce bilan. Sur un coup de tête, elle décide de racheter dans un petit village, une maison, avec un grand terrain pour y planter des arbres et en faire un jardin. C’est l'occasion pour elle de tourner la page d’une liaison avec un de ses étudiants. Elle fait connaissance avec les gens du village et prend sous son aile un jeune réfugié bien décidé à apprendre tous les mots de la langue islandaise.
Audur Ólafsdóttir nous offre une fois de plus une magnifique histoire tout en finesse et en pudeur. Un roman sur l'apprivoisement: celui des plantes, des mots et bien sûr des êtres.
Vous tomberez sous le charme !

20,00
Conseillé par (Libraire)
24 octobre 2023

Fin du monde version luxe!

Fred, Hélène et leurs deux ados ont su anticiper grâce à leur aisance financière une fin du monde annoncée. Débarqués sur une île, seuls au monde dans une maison version bunker de luxe, ils sont en autonomie totale. A leur disposition, de la nourriture en quantité, des millions de films, d'albums de musique, des jeux téléchargés sur un serveur ainsi qu'un couple de domestiques à leur service. Ils n'ont plus qu'à survivre. C'est sans compter ces heures qui s'égrènent, lentement, années après années sans avoir la possibilité de quitter cette île. La tension monte entre chacun des membres de la famille jusqu'au drame. A quoi bon survivre ? Ne faudrait-il pas, au bout du compte préférer la mort à l'ennui?
Une façon détournée et brillante de critiquer notre société de consommation !

Conseillé par (Libraire)
18 octobre 2023

Un premier roman certes controversé mais très inspiré.

Un roman librement inspiré de l'histoire de Simone Touseau, « La tondue de Chartres » immortalisée par Robert Capa en août 1944. La photo est parlante, symbole de l'épuration. On y voit une jeune femme tondue, marquée au fer rouge sur le front, tenant son nouveau-né dans ses bras au milieu d'une foule menaçante. A partir de ce cliché, Julie Héraclès s'empare du destin de cette femme et revisite son histoire. Elle interroge son passé, revient sur cette journée fatidique. Avec émotion, sont évoquées les heures sombres de la guerre aux côtés de cette jeune fille aux idées bien arrêtées qui va choisir « son camp » et vivre une histoire d'amour tragique avec un officier allemand.

Dès le début, on est très vite embarqué dans le récit qui se lit très facilement. Julie Héraclès s’est lancée dans un exercice périlleux dans le sens où elle revisite librement l’histoire de Simone Touseau, en fait un personnage attachant malgré ses convictions et ses idéaux. Hors la vraie Simone semble bien avoir été reconnue de collaboration et ne cachait pas son admiration et sa sympathie pour l’Allemagne nazie. Personnellement, je trouve que ce récit a le mérite de remettre au jour cette histoire, ces temps pas très glorieux de l’épuration. L’auteur a réussi le pari de nous plonger dans l’ambiance de ces années de guerre.
En parallèle, si le sujet vous intéresse je ne peux que vous recommander fortement l’écoute des podcasts de l’émission consacrée à Simone Touseau sur France Culture “Enquête à la première personne”, diffusée en 2022.