La valeur des choses, Qui produit et qui profite dans l'économie mondialisée
EAN13
9782213712130
ISBN
978-2-213-71213-0
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Documents (1)
Nombre de pages
448
Dimensions
23,5 x 15,3 x 3 cm
Poids
756 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La valeur des choses

Qui produit et qui profite dans l'économie mondialisée

De

Fayard

Documents

Offres

  • Vendu par Librairie Calligrammes
    28.00

Autre version disponible

La valeur des choses est une dénonciation percutante du système financier mondialisé actuel. Mariana Mazzucato y étudie avec rigueur et brio la manière dont la valeur a été définie par les économistes des différentes écoles de pensée depuis le xviiie siècle jusqu’à nos jours, où le débat autour de la notion, trop souvent rabattue au simple prix, a complètement disparu.
C’est ainsi que la distinction entre création de la valeur et extraction de la valeur est devenue de plus en plus floue. Cette confusion a permis à certains acteurs économiques de se considérer comme producteurs de valeur, alors qu’ils ne faisaient en réalité que déplacer la valeur déjà existante, voire tout simplement en profiter, sous prétexte d’avoir pris tous les risques. De la Silicon Valley au secteur financier et à la grande
industrie pharmaceutique – dont l’analyse vibre d’actualité depuis la pandémie de Covid –, ce phénomène touche tous les secteurs du capitalisme et est à l’origine de graves distorsions dans les politiques économiques.
Pour sauver notre économie de la prochaine crise et pour permettre une croissance à long terme et durable, il nous faut redéfinir comment nous devons et souhaitons mesurer la valeur dans nos sociétés. Il s’agit rien de moins que de repenser le capitalisme, le rôle de la politique, et rêver à un avenir meilleur.

Traduit de l’anglais par Christophe Beslon

Lauréate du Prix Léontieff 2018 pour l’avancement des limites de la pensée économique, Mariana Mazzucato est professeure d’économie de l’innovation et de la valorisation des biens publics à l’University College London (UCL), où elle a fondé et dirige l’Institut pour l’Innovation & l’Intérêt général (IIPP). Elle est l’auteure d’ouvrages très remarqués : L’État entrepreneur (Fayard, 2021), qui a reçu le prix Colbert 2021 de l’Institut de France, Mission Économie (Fayard, 2022) et, avec Rosie Collington, The Big Con (2023), sur les sociétés de conseil. Elle conseille les décideurs politiques du monde entier sur la croissance durable, inclusive et fondée sur l’innovation.
S'identifier pour envoyer des commentaires.