La passion de Claudel / la vie de Rosalie Scibor-Rylska, la vie de Rosalie Ścibor-Rylska
EAN13
9782752905055
ISBN
978-2-7529-0505-5
Éditeur
Phébus
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
304
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
359 g
Code dewey
848.91
Fiches UNIMARC
S'identifier

La passion de Claudel / la vie de Rosalie Scibor-Rylska

la vie de Rosalie Ścibor-Rylska

De

Phébus

Littérature française

Offres

LE LIVRE

À trente-deux ans, Paul Claudel est un homme en déroute : en 1900, au terme d’une retraite à l’abbaye de Ligugé où on lui a signifié qu’il ne pourrait embrasser la carrière religieuse, il reprend le bateau pour la Chine où l’attend son poste de diplomate. Sur l’Ernest-Simmons, il tombe amoureux pour la première fois de sa vie : Rosalie Vetch est une belle jeune femme d’origine polonaise, (mal) mariée à un aventurier et mère de quatre fils. Arrivé à Foutchéou, passant outre les principes de morale et de bienséance, le consul installe la famille sous son toit et vit sa passion au grand jour. Le scandale éclate, Claudel est déchiré, et lorsque Rosalie tombe enceinte, elle décide de rentrer en France pour ne pas causer le renvoi de son amant.

Sans nouvelles d’elle, Paul Claudel apprend au bout de quelques mois que Louise est née et que Rosalie s’est installée avec un autre homme. Fou de douleur, il entreprend la rédaction de Partage de midi tandis que Rosalie, rapidement délaissée par son second mari, entame une vie d’errance. Bien des années plus tard et une fois marié, Claudel retrouvera Rosalie et sa fille, dont il prendra soin avec discrétion.

Le récit, fruit des confidences faites par Rosalie à sa fille et de l’étude de la correspondance familiale par Thérèse Mourlevat, retrace la vie de Rosalie (1871-1951), de son enfance à sa mort. En adoptant le point de vue de l’héroïne immortalisée et sublimée par le poète, le texte renoue avec la vérité d’une femme.

L’AUTEUR

Thérèse Mourlevat, docteur ès lettres, est spécialiste de Paul Claudel. Elle fut l’amie de Louise Vetch, fille illégitime de l’auteur, dont elle recueillit les confidences. Passion coupable de Claudel,

Rosalie Ṥcibor-Rylska est l’inspiratrice des personnages d’Ysé dans Partage de Midi et de Prouhèze dans Le Soulier de satin, ainsi que la clé de lecture de toute son œuvre. Thérèse Mourlevat fut désignée comme l’exécutrice testamentaire pour les correspondances et les papiers de famille de Louise à la mort de celle-ci, en 1996.
S'identifier pour envoyer des commentaires.