Soulages, l'oeuvre imprimé (NE)
EAN13
9782717724981
ISBN
978-2-7177-2498-1
Éditeur
BnF Éditions
Date de publication
Collection
Beaux livres
Nombre de pages
208
Dimensions
25 x 23 x 2 cm
Poids
1020 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Soulages, l'oeuvre imprimé (NE)

BnF Éditions

Beaux livres

Offres

[pic]

Soulages

L’œuvre imprimé

Nouvelle édition complétée

Coédition BNF/Musée Soulages

 

3 novembre 2011

[novembre 3]

Chrono : 128933

Rayon : Beaux-Arts

23 x 23 cm, 212 pages

Prix : 40 €

ISBN : 978-2-7177-2498-1

Tirage : 1 500 ex.

[pic]

| |

| | |

|[pic] | |

| |Pierre Soulages dont la peinture occupe une place majeure dans l’histoire de l’art contemporain est aussi|

|[pic] |un maître incontesté de la gravure et plus généralement de l’estampe où ses innovations techniques sont |

| |mises, là aussi, au service de sa passion de la lumière. |

|[pic] |Cet ouvrage présente le catalogue raisonné de l’intégralité de l’œuvre imprimé de Pierre Soulages dans |

| |les trois techniques de l’estampe qu’il a pratiquées : gravure, lithographie, sérigraphie. |

| |Chaque œuvre est reproduite en couleurs selon les indications de l’auteur. Le catalogue est précédé par |

| |un long entretien public de Pierre Soulages avec Pierre Encrevé : |

| | |

| |« J’avais la volonté de faire de la gravure une véritable création, quelque chose d’unique, pas une |

| |reproduction, quelque chose qui ne soit pas similaire, par exemple, à ce qui aurait pu être de |

| |l’aquarelle. Et je voulais une qualité qui soit propre au métier, c’est-à-dire aux matières mêmes que |

| |j’utilisais pour obtenir une estampe. » |

| | |

| |« Pour moi, la gravure, c’est quelque chose qu’on doit pouvoir tenir à la main. D’ailleurs, c’est ce que |

| |faisaient jadis les amateurs de gravures. Ils avaient des cabinets avec des estampes qui étaient rangées |

| |dans des cartons. Et la gravure appelle un regard proche, c’est un objet qu’on peut presque toucher du |

| |regard. C’est probablement une des raisons pour lesquelles je ne suis jamais allé plus loin qu’un mètre. |

| |J’ai fait une gravure qui a un mètre carré, je considère que c’est déjà grand. » |

| |« Le dialogue avec le papier, ça m’a intéressé dès le départ, dès que j’ai commencé à faire des planches |

| |de cuivre qui n’étaient pas un rectangle sur un rectangle. Je me suis aperçu que le papier devenait |

| |partie intégrante de la gravure, il n’était plus seulement le support qui reçoit la trace d’une matrice, |

| |comme la plaque de cuivre, mais il faisait partie intégrante de la création. Dans les parties où il y |

| |avait des trous le papier se mettait à vivre avec sa vie de papier changée par le contraste. Le papier |

| |faisait partie de l’œuvre et n’était pas simplement le support d’une empreinte. Et c’est en partie pour |

| |cela que j’ai été conduit à continuer dans cette voie. » |

| |Pierre Soulages |

| | |

| | |

| |Présentation du Musée Soulages par Benoît Decron, conservateur en chef du patrimoine – Musée Soulages : |

| |« Le musée Soulages à Rodez va abriter la donation Pierre et Colette Soulages, en particulier l’œuvre sur|

| |papier : les brous de noix et les gouaches, les cartons des vitraux de Conques, une sélection de |

| |peintures sur toile et la totalité de l’œuvre imprimé. Ce musée confié aux architectes catalans RCR sera |

| |ouvert en juin 2013, sur une surface totale de 6000 m2. Il fera la part belle à l’œuvre imprimé avec la |

| |présentation de l’ensemble complet des eaux-fortes, des lithographies et des sérigraphies de l’artiste, |

| |accompagnée d’une pédagogie vivante sur la technique et les lois du hasard. « C’est ce que je fais qui |

| |m’apprend ce que je cherche » affirme Pierre Soulages » |
S'identifier pour envoyer des commentaires.