La Belle lumière

La Belle lumière

Angélique Villeneuve

Le Passage

  • par (Libraire)
    4 janvier 2021

    L'amour d'une mère

    Quoi de plus juste que la plume envoûtante d'Angélique Villeneuve pour conter l'amour inconditionnel d'une mère envers sa monstrueuse enfant ? Un texte vibrant, d'une sensibilité rare et d'une puissance inouïe.


  • par (Libraire)
    19 septembre 2020

    Helen Keller est la première femme sourde, aveugle et muette à obtenir un diplôme universitaire et connaitre un destin hors du commun. Toute sa vie, elle a milité pour la défense du droit des femmes et des handicapés. Comment un tel parcours a-t’il été possible ? C’est là où Angélique Villeneuve met toute la lumière, la belle lumière, sur sa mère. Son amour infini la pousse à chercher autre chose que l’asile pour sa fille, elle qui ressemble plus à une petite sauvage qu’à une enfant. Alors que toute éducation et toute communication avec le monde extérieur lui semble proscrit, elle crée avec elle un lien indéfectible et une relation unique. Cultivée, lectrice, elle apprend l’existence d’une école en Angleterre qui a réussi à créer un langage pour les sourds et muets. Elle fait appel alors à une jeune professeur, sans en mesurer les conséquences …
    C’est par ce nouveau prisme que l’on prend connaissance de la vie d’Helen Keller. La belle lumière, c’est l’histoire d’un amour maternel incommensurable. Kate a donné toute son énergie à sa fille, quitte à la voir s’éloigner d’elle. On est avec elle quand elle la veille durant ces longues nuits et ces longues journées où elle refuse de voir son bébé mourir. On la soutient dans sa détermination farouche à chercher une autre vie pour sa fille. Et on a mal avec elle dans son cœur de mère quand elle comprend que la seule solution pour qu’Helen prenne contact avec le monde, c’est en l’éloignant d’elle …
    Angélique Villeneuve transmets avec son écriture délicate et sensible la puissance de l’amour maternel. Elle décrit la relation mère-fille comme une fondation inébranlable de l’existence exceptionnelle d’Helen Keller. Toujours dans l’ombre, Kate est enfin réhabilitée et mise en lumière. Merci Angélique Villeneuve pour ce bel hommage, cette histoire pleine d’espoir, d’amour, une histoire remplie de lumière.


  • par (Libraire)
    30 août 2020

    Alabama , 1880.
    Dans un contexte déjà compliqué, Helen devient aveugle, sourde et muette.
    Une histoire saisissante, incroyable,et... lumineuse.
    Certes, Helen est exceptionnelle. Mais dans l'ombre, sa mère Kate se révèle tout aussi admirable.
    Deux figures impossibles à oublier.